Avec sa programmation de rêve et sa durée inédite (six heures ininterrompues), l’événement promettait d’être mythique. Après les live shows dans les salons de Chris Martin (le premier à avoir joué sur le #TogetherAtHome), John Legend ou encore Charlie Puth, Woman Gaga a préparé, avec l’affiliation International Citizen, un present géant virtuel avec une dizaine de superstars comme Paul McCartney, Stevie Surprise, Billie Eilish, David Beckham, Elton John, Lizzo, Taylor Swift, Céline Dion, Idris Elba (qui a eu le Covid-19) et d’autres pour rendre hommage aux travailleurs de la santé et encourager les gens à rester chez eux.

Présentée par Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel et Stephen Colbert, les trois animateurs les plus influents du petit écran américain, cette longue émission diffusée simultanément sur plusieurs médias, samedi 18 avril, à partir de 20 heures, heure française (des replays sont disponibles sur le Internet), rappelle le Reside Help Concert qui avait rassemblé Queen, The Who, Sting, U2, Paul Younger, Elton John, and many others. pour lutter contre la famine en Éthiopie en 1985. Sauf que, là, la plupart des têtes d’affiche ont joué depuis leur salon, studio, chambre à coucher ou salle de bain, avec des moyens très limités.

Toute la semaine, Woman Gaga a passé des coups de fil à des entrepreneurs pour encourager les dons à l’Organisation mondiale de la santé. La chanteuse, qui a décalé tous ses live shows (comme tous les musiciens de la planète), ainsi que la sortie de son nouvel album Chromatica, attendu le 10 avril « pour concentrer son énergie au revenue de ceux qui sont touchés par la pandémie », a aussi interpellé les cooks d’État (dont le président Emmanuel Macron) sur Twitter et aidé à récolter 50 thousands and thousands de {dollars} la semaine dernière auprès de grandes companies pour la fabrication d’équipements de safety et de exams. Pas étonnant de la half d’une artiste engagée depuis des années pour les droits LGBT, la lutte contre le sida, le harcèlement, la fracturation hydraulique… Elle s’était déjà mobilisée après le tremblement de terre d’Haïti, en 2010, le tsunami au Japon, en 2011, l’ouragan Sandy, en 2012.

À 20 heures pile, heure française, le programme s’ouvre sur des photographs de gens dans le monde applaudissant les soignants. L’actrice Jameela Jamil accueille les internautes (environ 700 000 personnes seront présentes en permanence sur le lien YouTube de International Citizen) en appelant aux dons pour la recherche et les équipements de safety contre le Covid-19. Andra Day est la première à chanter son tube « Rise Up »avec des photographs de messages de solidarité diffusées en cut up display screen. C’est franchement émouvant. Suivront les performances de Niall Horan, Hozier, John Legend, Annie Lennox… Chaque artiste joue un morceau entrecoupé de sujets (un peu larmoyants) sur les aides aux SDF new-yorkais, la difficile distance sociale avec les personnes âgées, les héros de la pandémie, les plus belles preuves d’amour en confinement, des appels à respecter les consignes de sécurité par des stars comme Matthew McConaughey, Sarah Jessica Parker, Pierce Brosnan, le marrant cours de fitness center de l’acteur Jack Black…

Certains se contentent du décor minimaliste de leur salon, mais d’autres rivalisent d’ingéniosité pour « habiller » leur scène. Point out spéciale pour le duo Sofi Tukker dans sa jungle artworkificielle (et ses rythmes hyperdansants), la Voie lactée végétale d’Adam Lambert ou le montage vidéo bon enfant des sept membres du groupe de pop coréen SuperM…

Musicalement, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux à la guitare-voix, comme Jack Johnson chantant dans son jardin « Higher Collectively », accompagné du cui-cui des oiseaux (magique), ou Billy Ray Cyrus avec son chapeau de cow-boy, Sheryl Crow dans son studio… Pour eux, le son est étonnamment bon. Il y a un côté MTV Unplugged. Pour ceux qui sont uniquement interprètes et qui utilisent une désagréin a position mélodie (préenregistrée), on frôle le karaoké… Certains déçoivent franchement : Rita Ora et son play-back, l’Émirati Hussain Al Jassmi sans micro devant son synthé, la déprimante apathique Kesha, Delilah Montagu qui chante fake dans sa salle de bain pour le DJ Black Espresso, la chambre en désordre de Charlie Puth (chez ses dad and mom)…

Le groupe irlandais Image This est, quant à lui, étonnamment collé. Les musiciens se tapent même dans les mains à la fin de leur set (mais les frottent avec du gel juste après). Peut-être sont-ils confinés ensemble… On découvre aussi Finneas sans sa sœur Billie Eilish, wonderful compositeur et producteur, mais on comprend pourquoi il n’est pas le chanteur de la fratrie. Du côté français, Christine and The Queens (qui a retrouvé son nom, apparemment) était très inspirée avec « Individuals, I’ve Been Unhappy » mais avait beaucoup trop d’écho sur « Mountains (We Met) », c’est tout le problème avec le fait maison… Enfin, la lumineuse Angèle a chanté en configuration dwell son tube« Steadiness ton quoi »avec trois synthés.

Elton John
© seize d’écran

À 2 heures du matin, le cœur du programme begin enfin. Woman Gaga entre en scène et chante« Smile » sur son piano blanc. Clairement, il y a plus de moyens que pour les quatre heures de programmes précédents. Stevie Surprise entre ensuite en « scène » avec un hommage à Invoice Withers, « Lean On Me ». Paul McCartney, dont la mère était infirmière, s’installe ensuite au piano pour interpréter « Woman Madonna ». David et Victoria Beckham introduisent leur « cher ami » Elton John qui, depuis son jardin (des ballons de basket traînent encore derrière lui), joue « I am Nonetheless Standing » sur un grand piano. Avec ses lunettes roses assorties à son tee-shirt, il est irrésistiblement réjouissant. Ambiance romantique (petites bougies et partitions accrochées au mur) dans le salon de musique de Camila Cabello et Shawn Mendes quand ils reprennent « What A Great World ». Ambiance gothique chez Eddie Vedder, le chanteur de Pearl Jam, assis à l’orgue. Lizzo reprend« A Change Is Gonna Come ».

© seize d’écran

Mick Jagger apparaît maintenant à l’écran. Il est bientôt rejoint par Keith Richards, Ronnie Wooden, Charlie Watts pour « You Cannot At all times Get What You Need ». Le chanteur néo-zélandais Keith City se démultiplie pour jouer tous les devices de « Increased Love », avant d’être rejoint par sa femme Nicole Kidman. Le Nigérian Burna Boy nous fait bouger sur son « African Big ». Jenifer Lopez, assise sur les racines d’un arbre lumineux, reprend à la perfection « Individuals » de Barbra Streisand. John Legend (sous ses étagères à Grammy) chante « Stand By Me » en duo avec Sam Smith. Billie Eilish (qui a réussi à rafraîchir ses racines vert fluo) et son frère adaptent à leur manière mélancolique « Sunny » au clavier Wurlitzer. Un joli papier peint se reflète dans le piano de Taylor Swift. Woman Gaga, Andrea Bocelli, John Legend et Lang Lang se joignent à Céline Dion pour finir sur « The Prayer ».

Depuis le debut du confinement, les artistes, qui ne peuvent plus se produire et sont confinés chez eux (comme tout le monde), sont en manque horrible de scène et multiplient les performances faites maison partagées sur les réseaux sociaux, avec plus ou moins de moyens. Elton John et Billie Eilish avaient ravi leurs followers le 29 mars dernier au Coronary heart Dwelling Room Live performance for America diffusé sur Fox, réunissant aussi Mariah Carey (accompagnée d’un chœur et d’un pianiste chacun chez soi évidemment) et Alicia Keys

Christine and The Queens recréée chaque jour une scène dans chaque pièce où elle peut pousser les meubles. Lizzo joue de la flûte en faisant brûler des encens. En lançant ses Corona Sabbath (des DJ units quotidiens depuis son salon avec des invités comme Rhye, Noah Cyrus ou Orville Peck), Diplo a commenté : « Il y a un mois, je jouais devant 40 000 personnes et aujourd’hui je suis tellement désespéré d’avoir un contact humain que je supplie mes voisins de taper à ma porte pour me demander de baisser le son. »

Pas de doute, la plupart de ces artistes ne nous donnent qu’une envie : les voir en live performance dès le déconfinement.



Supply hyperlink

Welcome my dear !
Do you want listen a brand new SAD LOVE SONG ?