Saviez-vous que le fameux cimetière au cœur de la scène finale du Bon, la brute et le truand a été reconstitué 50 ans après la sortie du movie ? Découvrez Unhappy Hill Unearthed, un documentaire bourré d’anecdotes sur le movie de Sergio Leone, sur Netflix.

1966 United Artists – MGM

Quelque half derrière les collines arides de la province de Burgos, dans la région espagnole de Castille-et-Léon, se area of interest un lieu mythique. Isolé du monde, accessible par un chemin caillouteux indiqué par des panneaux bien cachés et de fiers locaux, le cimetière de Unhappy Hill – et ses milliers de tombes – en impose. Construit pour les besoins de la légendaire scène finale du Bon, la brute et le truand, le décor avait laissé la nature reprendre ses droits à l’challenge du tournage. Depuis 2016, soit 50 ans plus tard, le cimetière existe à nouveau sous sa forme initiale grâce à l’initative d’une affiliation espagnole qui l’a reconstitué à l’identique. Le documentaire Unhappy Hill Unearthed (en français “Unhappy Hill déterré”), disponible sur Netflix, raconte ce formidable projet de restauration.

Réalisé par Guillermo De Oliveira, le movie s’ouvre sur un live performance de Metallica. De quoi désarçonner le spectateur qui s’attendait sûrement à voir d’emblée Eli Wallach courir hystériquement entre les tombes sur l’enivrante Extase de l’or d’Ennio Morricone. On comprendra plus tard la raison de ce choix d’intro, avant-goût d’un documentaire étonnant qui met en lumière ceux qui ont permis la renaissance du website. Ils s’appellent Diego Montero, David Alba, Joseba Del Valle et Sergio Garcia. Leur amour pour le western de Sergio Leone les a amenés à se rencontrer et à former l’Affiliation culturelle Unhappy Hill avec comme seule motivation l’envie de retrouver ce décor mythique. Les quatre reviennent en détails sur ce lengthy processus, de l’excavation du website par des followers espagnols, français et italiens au parrainage des tombes en passant par la célébration du cinquantième anniversaire du long-métrage.

Netflix

Parsemé d’interviews pépite, dont celle d’un Sergio Leone en pleine dégustation de pâtes mais également d’Ennio Morricone ou de Clint Eastwood, Unhappy Hill Unearthed est truffé d’anecdotes de tournages. La development du décor et la figuration par des soldats franquistes, les coulisses de l’explosion du pont, … tout, tout, tout, vous saurez tout sur Le Bon, la brute et le truand. Avec en prime, les commentaires avisés de cinéastes fan du movie, Joe Dante et Álex de la Iglesia. De quoi donner à tout cinéphile qui se respecte l’envie de se rendre immédiatement sur ce lieu de culte.

En attendant, rendez-vous sur Netflix dès maintenant pour découvrir Unhappy Hill Unearthed.



Supply hyperlink

Welcome my dear !
Do you want listen a brand new SAD LOVE SONG ?