Lecture : 2 minutes

Ce jeune groupe chante les histoires autour de la mer, de la Bretagne… Leur chanson « Saint-Bernard de la mer », sortie en juin, salue la mémoire de sauveteurs disparus.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux qui compte plus de 10 000 vues en un mois. Il n’en fallait pas plus pour propulser Keltia sur le devant de la scène. Le titre « Saint-Bernard de la mer » fait le tour des stations de la SNSM depuis le début de l’été. Au-delà de la musique, il s’agit d’un hommage, notamment aux trois sauveteurs décédés le 7 juin 2019, aux Sables d’Olonne (Vendée).

Créé en septembre 2019, le groupe du Nord-Finistère ne veut pas être taxé « de groupe de chants de marins. Nous parlons de la mer mais aussi de la Bretagne ou d’autres choses. Nous ne nous refusons rien », affirme le Morlaisien Alain Moal, guitariste, bassiste, chanteur et compositeur. C’est une mélodie québécoise « Tune for a misplaced love » qui l’a conquis.

« Après le drame des Sables-d’Olonne, j’ai écrit d’autres paroles. J’ai demandé l’accord de la chanteuse. Nous avons enregistré et publié la chanson sur YouTube et Fb ».

Un coup de projecteur pour le groupe qui aimerait voir ses prochaines chansons « T’es pas cap’» ou « La légende de la sirène » autant partagées. « Nous espérons faire des concert events dès que potential. Les six membres du groupe ont déjà une bonne expérience de la scène », souligne Éric Fontaine, chanteur et compositeur. Keltia cherche d’ailleurs d’autres musiciens : un accordéoniste chromatique et des personnes jouant du violon, de la flûte ou du clavier.

Pratique

Contact : groupe.keltia@gmail.com





Supply hyperlink

Welcome my dear !
Do you want listen a brand new SAD LOVE SONG ?