En temps habituel, la musique est déjà pour beaucoup d’entre nous un moyen de s’évader. Mais à l’heure du confinement chez soi pour ralentir la propagation du virus, la création d’une playlist devient d’autant plus essentielle pour vivre cette période au mieux. Un bon album peut vous transporter dans un autre univers, rythmer vos periods de sport, créer une ambiance romantique pour les soirées en amoureux, ou encore vous aider à sortir du lit. Et peut-être plus essential encore, la musique peut apaiser ou divertir les esprits assombris par les dernières actus.

Pour vous aider à vous évader quelques instants, voici six albums sortis en 2020 que vous avez peut-être manqués.

1. After Hours, The Weeknd 

Si vous êtes plutôt d’humeur à vous lamenter un peu sur votre type plutôt que vous évader, c’est peut-être l’event de vous laisser porter par la voix du chanteur canadien The WeekndAbel Tesfaye, de son vrai nom – pendant 50 minutes. Dans son quatrième album studio intitulé After Hours, l’artiste alterne les chansons pour demander pardon (Alone Once more) et aborder ses thèmes préférés comme les drogues et le sexe (Heartless, Escape From LA). Musicalement parlant, outre son habituel R&B chagriné, Abel Tesfaye emprunte au storage britannique (Too Late), à la pop des années 80 (Blinding Lights, ou In Your Eyes avec accompagnement au saxo), et suggest une sorte d’expérimentation au synthé avec Save Your Tears.



After Hours The Weeknd After Hours


© Fournis par Vogue
After Hours The Weeknd After Hours

2. Suga, Megan Thee Stallion 

L’été 2019 a été grandiose pour la rappeuse texane de 25 ans, Megan Thee Stallion. Son single Sizzling Lady Summer time, avec Ty Dolla $ign et Nicki Minaj, était absolument partout, elle est apparue sur la première liste Time 100 Subsequent, et a signé un contrat chez Roc Nation. Pas d’accalmie en 2020, avec une collaboration avec la chanteuse Normani, la couverture de Rolling Stone, et la sortie du mini-album Suga. Produit entre autres par Timbaland et The Neptunes – rien que ça – cet album ravira ceux qui souhaitent tirer tous les bénéfices des journées au lit (Captain Hook est pour le moins explicite). On y trouve aussi des morceaux plus personnels et touchants, notamment lorsque la rappeuse évoque le décès de sa mère et de son arrière-grand-mère, events le même mois en 2019.



Suga


© Fournis par Vogue
Suga

3. Cape God, Allie X 

L’auteure-interprète canadienne Allie X (Alexandra Hughes, 34 ans) think about des univers musicaux dans lesquels on peut facilement se perdre. Son deuxième album studio, Cape God, dessine un monde étrange où vivent des âmes perdues (Sarah Come Residence, June Gloom) et des individus qui cherchent simplement leur place (Recent Laundry). Le titre électro-pop Tremendous Duper Celebration Individuals et le mélancolique morceau Life Of The Celebration pourraient être la bande-son parfaite de nos distanciations sociales et nos appels en FaceTime – étrangement décadents, mais teintés d’une troublante tristesse.



Cape God


© Fournis par Vogue
Cape God

4. Colores, J Balvin

Si vous avez besoin de faire entrer le soleil chez vous, rien de mieux que l’album Colores du chanteur colombien J. Balvin, où chacun des 10 titres porte le nom d’une couleur, du gris au rose. Il s’agit du sixième album solo de l’artiste de 34 ans, qui était le plus recherché sur Shazam en 2019 et l’artiste masculin le plus populaire sur Spotify avec 54 hundreds of thousands d’abonnés. D’une durée d’à peine 30 minutes, c’est aussi la bande-son idéale pour vos periods de sport – tenue en lycra optionnelle, mais fortement recommandée.



Colores


© Fournis par Vogue
Colores

5. Miss Anthropocene, Grimes

Plongez tête baissée dans le mystérieux simulacre du monde « réel » de Grimes avec Miss Anthropocene, sorti en février, dans lequel l’artiste canadienne de 32 ans anthropomorphise le cauchemar du changement climatique. De quoi méditer sur la query en cette période de confinement propice à la réflexion. Préparez-vous pour un voyage enivrant jouant sur les paramètres pop, avec les morceaux Darkseid ou Delete Without end (qui parle des victimes de la crise des opioïdes), au titre 4ÆM, mélange cyberpunk aux accents Bollywood.



Miss Anthropocene


© Fournis par Vogue
Miss Anthropocene

6. Everlasting Atake, Lil Uzi Vert

Après des années de teasing et des retards inexplicables (le dernier poussant même le rappeur philadelphien à annoncer plusieurs fois qu’il quittait la musique), le deuxième album de Lil Uzi Vert, intitulé Everlasting Atake, est à la hauteur des attentes. Divisé en trois sections pour refléter sa triple personnalité (Lil Uzi Vert, Child Pluto, et Renji), l’album fait la half belle au stream ultra-rapide du rappeur de 25 ans (notamment sur le titre POP) et donne la preuve des possibilités illimités du hip-hop. Chacun des 18 titres de cet album – d’une durée idéale pour s’évader totalement – s’accompagne d’une spécificité acoustique originale, du piano entêtant qui hante Foolish Watch aux effets de jeux vidéo parsemés dans You Higher Transfer. Et si vous en voulez encore, c’est votre jour de likelihood : une semaine après la sortie de l’album début mars, l’artiste a également sorti une nouvelle model comprenant 14 morceaux supplémentaires.



Eternal Atake


© Fournis par Vogue
Everlasting Atake



Supply hyperlink

Welcome my dear !
Do you want listen a brand new SAD LOVE SONG ?