La vente aux enchères du manuscrit de Hey Jude, une des plus célèbres chansons des Beatles, ressemble à un véritable serpent de mer. En 2002 Paul McCartney, à la fois parolier et compositeur de la mélodie, en avait interdit la dispersion parce qu’il estimait alors que le précieux doc «avait disparu de chez lui».

Aujourd’hui, dix-huit ans après, ces premiers vers écrits à la diable pourront finalement être mis à l’encan par la maison Julien’s Auctions, le 10 avril prochain à New York.

» LIRE AUSSI – The Beatles: les quatre objets historiques de la vente Volcouve

Les futurs enchérisseurs, certainement pour la plupart des «beatlesmaniacs», auront de quoi assouvir leur ardour puisqu’outre les notes griffonnées à la hâte par Paul McCartney, ils pourront aussi acheter quelque 300 objets et souvenirs de l’histoire des Beatles.

Parmi ces trésors, ils trouveront la petite scène en bois du membership de Liverpool, où ceux qu’on surnommerait bientôt les Fabulous 4, commencèrent à révolutionner la pop music au début des années 60. Elle est estimée entre 15.000 et 30.000 euros.

Et dans le catalogue de vente de Julien’s Auctions, l’œil aguerri des collectionneurs dénichera aussi deux autres perles rares comme ce script du tournage du clip en 1967 de Good day, Goodbye ou encore le cendrier utilisé par le batteur du groupe, Ringo Starr, lors des enregistrements dans les fameux studios d’Abbey Street de londres.

Une chanson dédiée à Julian Lennon

Le 10 avril au Laborious Rock Café de Instances Sq. à New York, c’est un peu de la grande histoire des Beatles qui s’envolera après les fatidiques trois coups de marteau du commissaire-priseur qui scelleront la vente du manuscrit originel de Hey Jude.

Peut-être que, tel un signe annonciateur de la séparation du groupe en 1970, Paul McCartney avait dédié cette chanson à Julian Lennon, malheureux du divorce de ses mother and father après la rencontre de John et de Yoko Ono: Hey Jude, don’t make it dangerous. Take a tragic music and make it higher. Bear in mind to let her into your coronary heart, Then you can begin to make it higher… En français: Hey Jude, ne gâche pas tout, Prends une chanson triste et rends la meilleure, Souviens toi qu’il faut la mettre dans ton cœur, Après seulement les choses iront mieux…

● Les Beatles interprètent Hey Jude en 1968:



Supply hyperlink

Welcome my dear !
Do you want listen a brand new SAD LOVE SONG ?